Témoignages de participants

  • Christian (Québec)

Je comprends après ces quelques semaines dédiées à un retour en moi, qu’il est difficile pour moi de m’arrêter, de reposer mon esprit et mon corps. Je comprends que je suis devenu dépendant du mouvement et de l’action. Je comprends aussi que cette voie est dommageable pour moi et que je dois apprendre à me poser. J’ai réussi à le faire quelques fois durant les dernières semaines. Mais pas suffisamment. Surtout que j’avais de nombreuses opportunités de la faire. En fait, ce n’est pas l’extérieur qui m’a empêché par le passé de la faire. C’est moi.

Je sais maintenant me lire plus aisément. Je sais reconnaître plus rapidement lorsque mon attitude change et je travaille plus rapidement à me maîtriser. Cela me rapproche peut-être d’un mieux-être…mais je n’y suis certainement pas encore. Je me souviens de ce que je ressentais lorsque j’étais bien. Je tente de revenir à cet endroit et d’y rester plus longtemps. La vie (et moi) me donne de multiples occasions d’apprentissages ces derniers temps. Je tente de surfer sur ces vagues. Je préférerais être capable de choisir les vagues que je surferais.

Merci pour ces moments et ces occasions. Je dois maintenant continuer à m’offrir ces occasions et être moins exigeant envers moi et les autres.

  • Marie-Pierre C.

Ces 5 semaines ont été merveilleuses ! Pleines de prises de conscience et tout d’abord l’impression de vivre à côté de mes pompes, ne pas respirer, être en tension permanente… quelques exercices de respiration consciente ont éveillé chez moi d’immenses espaces inexplorés, où l’on peut enfin être en paix avec soi même,

Les textes m’ont vraiment beaucoup parlé et je vais les méditer pendant longtemps…

J’ai découvert que je ne savais pas prier, que j’avais beau avoir cette attirance incroyable pour la spiritualité, mon cœur était comme inexistant, et grâce à ces 5 semaines en communion avec vous tous, je l’ai senti palpiter parfois .

Vous savoir tous présents dans cette démarche m’a aidée dans la discipline tant pour les rendez vous du soir que pour les exercices.

Il n’y a pas de hasard ! Cette retraite à ce moment était on ne peut plus appropriée ! Expérience de communion tout en connaissant mieux ma solitude. Soyez remerciés !

  • Suzanne (Genève)

Je n’avais jamais vécu de retraite avant. Pour moi la retraite était entre autres synonyme d’isolement donc en ce sens cette retraite qui se termine est différente. J’ai ressenti un sentiment d’isolement par rapport à mes proches qui ne vivaient pas cette retraite et à ma vie quotidienne. J’ai en parallèle eu le sentiment de n’avoir pas pour autant été seule puisque j’étais connectée avec tous les participants.

Une des grandes réussites de cette retraite, c’est le sentiment d’être dans un groupe fortement connecté, c’était très fort.

Habituellement je n’aime pas les mois de janvier et février, les fêtes sont passées, nous sommes au cœur de l’hiver, du froid, du manque de lumière, c’est une période ou j’ai tendance à tomber malade, avoir des petites bobos, être tellement centrée sur mes petits problèmes que je broie du noir. Eh bien cette année grâce à la retraite j’ai traversé cette période avec facilité et bonheur.

Je n’ai pas participé autant que j’aurais voulu, mais malgré tout j’ai aimé ces instants de re-centration, de relaxation. J’ai ressenti de manière puissante le lien aux autres et je pense avoir réussi à transformer le bien être reçu, ressenti en ouverture et en don d’énergie envers les autres.

Je suis prête à vivre une retraite “classique” dans un lieu de recueillement ou en parallèle à un stage de yoga ou méditation. Je serais partante pour renouveler l’exercice une fois de temps en temps par exemple une fois par année.

  • Lorène (Berlin)

Cette retraite était une expérience tout à fait nouvelle pour moi. Je me considère comme une débutante au niveau méditation et spiritualité, mais j’ai vraiment apprécié de me plonger dans les textes et dans ce temps un peu spécial de 5 semaines. J’ai beaucoup aimé lire les textes qui m’ont donné l’impression d’aller plus loin et de découvrir de sages paroles et pensées. Un moment fort pour moi a aussi été de lire les témoignages à mi parcours sur ce que chacun a ressenti. Je me suis vraiment senti connectée et en partage avec les participants à cette formation.

Cependant, j’ai trouvé que je ne faisais pas assez. Je n’ai pas réussi à faire beaucoup de pauses dans la journée ou à penser tous les soirs à 21h aux autres personnes. Je ressens donc un petit sentiment de frustration mélangé aussi à une volonté de recommencer l’expérience, afin de continuer à faire attention à ma vie intérieure, aux autres avec qui nous sommes connectés. Cette expérience aura dans tous les cas été très positive pour moi, me montrant une autre dimension de la spiritualité, qui je crois me correspond bien et m’a bien plu. Un grand merci pour l’énergie dépensée et l’organisation afin de nous permettre de vivre ce beau moment. Une grosse bise à tous et bonne chance pour la suite!

  • Hélène R.

D’abord, merci, Jean-Baptiste, d’avoir provoqué ce partage et merci pour tout le travail que ça a dû te demander.

Ce parcours m’a permis de comprendre que la méditation, ce n’est pas si compliqué, mais que méditer régulièrement est un défi du quotidien qu’il faut programmer, et qui n’est pas si facile à relever, au moins tant que les habitudes ne sont pas bien installées…

J’ai beaucoup apprécié la progressivité du parcours, le cheminement se fait presque naturellement…

La connexion du soir était très importante pour moi et j’ai été une grande fidèle de ce rendez-vous. Mais je pense que cela doit être encore plus facile, et plus agréable lorsqu’on se connaît, au moins un peu. Je souhaite que les personnes de la liste d’intentions aient ressenti la puissance de notre union et s’en soient trouvées mieux.

Je garde précieusement tous ces textes et exercices, et je referai le parcours, peut-être en famille ou avec des proches… Et il n’est pas impossible que je m’inscrive pour la suite du parcours qui est en train de se mettre en place.

Pendant le parcours, j’ai ressenti le besoin de relire le livre d’Elizabeth Gilbert, « Mange, Prie, Aime » et sur la dernière semaine, j’ai réalisé une semaine de jeûne. Ces 2 démarches parallèles au parcours m’ont également aidée dans mon cheminement.

Merci à toutes et à tous!

  • Agnès (Isère)

Depuis que j’ai commencé ce parcours de vie intérieure la situation professionnelle de mon mari s’est durcie jour après jour et, aujourd’hui lundi 9, il est convoqué à un entretien en vue d’un éventuel licenciement…c’est le bout (?) d’un parcours long et difficile que j’ai déjà évoqué lorsque j’ai confié Édouard et moi-même au groupe.

Je voudrais tout d’abord te dire merci pour ce beau parcours: beau esthétiquement grâce aux photos, aux textes choisis, beau spirituellement et humainement. Sois en béni!

Je voudrais dire merci au groupe car je me suis sentie portée par lui: j’ai pu rester le plus calme possible, les “bas” n’ont pas duré trop longtemps…J’ai eu la force pour épauler Édouard, l’apaiser. Soyez en tous béni!

Chaque soir une flamme a éclairé la nuit en lien avec le groupe et je vais continuer.

La partie du parcours qui m’a le plus aidée est celui de “la présence à soi” : l’exercice “Comment se libérer du mental” a été une véritable révélation et je vais continuer à le cultiver.

Dans la “présence au sacré”, les 2 mantras que tu nous a suggérés m’accompagnent dès le réveil souvent agité et anxieux en ce moment.

Le QI GONG m’aide bien pour méditer encore faut-il que je lui donne du temps chaque jour.

Enfin “l’art de bénir” et” l’acceptation de l’instant présent” résonnent particulièrement en moi en ces jours difficiles à vivre. Dire “OUI” à ce qui est et advient…Pas facile…

Pour les vœux 2015, j’avais envoyé un texte illustré intitulé :”Au-jour-du-oui, Dire Oui au jour”. Ce “OUI” est à renouveler chaque jour, chaque matin, chaque instant.

Je vais continuer ce beau parcours “cahin-caha” comme je suis…. Vivant un peu au jour le jour, je ne sais pas si je reprendrai un deuxième cycle…mais les réinscriptions restant ouvertes, je me sens accueillie.

Je souhaite à chacune et chacun de bien continuer sur sa route avec foi, espérance et amour de soi, des autres et de la nature.

Qui sait au plaisir de se rencontrer aux jours de printemps avec le renouveau de la nature.

De tout cœur avec chacun et chacune d’entre vous, bien fraternellement,

  • Odile (Drôme)

Bonjour à tous, voici mon témoignage. Les 2 premières semaines, il fait beau , je marche beaucoup “en conscience”. A partir de la 3ème semaine, je mets beaucoup d’attention à me regarder vivre; cela ralentit mon rythme, j’accepte et je respecte mieux les possibles de mon corps physique. Surtout je goûte plus intensément chaque moment de la journée, je me laisse guider par ce qui se présente, qui n’est pas forcément ce que j’ai prévu.

Je sens de la confiance s’imprégner en moi, je peux rassurer mon mental, faire ami-ami avec lui, m’installer dans la force du présent et me laisser submerger par de la sérénité.

“L’instant présent”, cela me permet de taire l’angoisse qui monte quand le mental nous rappelle toutes les choses à accomplir….

J’ai besoin de méditer pour remercier ce que je vis : GRATITUDE.

Je suis assez bouleversée en écrivant ces prises de conscience car c’est cela que j’aimerais diffuser dans mon projet d’accueil;

La retraite ne s’arrête pas à la fin de cette 5ème semaine ; pour moi, c’est une piste d’envol pour incarner au quotidien toutes ces révélations.

Je remercie grandement Jean-Baptiste d’avoir initié et partagé ce projet et je reste en union de pensée avec chaque personne du groupe. Avec toute mon amitié