Semaine Paix et Amour dans mon quotidien

Semaine « Paix et Amour dans mon quotidien»

« Tout acte d’amour est une œuvre de paix, si petit soit-il. »

Mère Teresa

« L’amour est le fondement du monde. Où il a l’amour, il y a la paix, là où il y a égoïsme il y a misère et souffrance. »

Amma

 

    La semaine “Paix et Amour dans mon quotidien” se déroulera du 1 au 8 avril 2018 

     Lorsque je prends régulièrement le temps de m’arrêter, de m’asseoir, de respirer, une certaine paix s’installe en moi, libérant de l’énergie pour retrouver mon centre et me régénérer, ouvrant alors un espace de joie et d’amour qui s’ancre petit à petit dans mon quotidien, quels que soient les évènements extérieurs.

« La Paix intérieure commence dès l’instant où vous choisissez de ne pas laisser

les autres ou les évènements contrôler vos émotions. »

Bouddha

    A travers quelques textes et exercices simples, nous chercherons au cours de cette semaine à ouvrir et approfondir un espace de paix intérieure. Dans un monde agité qui nous invite chaque jour à foncer tête baissée, d’une distraction à l’autre, nous nous habituons à une vie stressée qui nous épuise et nous disperse. Il vous sera proposé cette semaine de ralentir votre rythme, de prendre de la hauteur, de respirer, de vous recentrer. Nous creuserons ainsi ensemble, en chacun de nous, cet « espace-cœur », centre de la joie profonde et de l’Amour

    « La Paix comme l’Amour requièrent un cœur chevaleresque et ne sont pas le fait de gens mous, d’hommes peureux » Jacqueline Kelen

  Prendre le temps d’ancrer en soi la paix et l’amour n’a rien d’une démarche égoïste. Bien au contraire, il s’agit d’une nécessité si nous souhaitons créer un monde fraternel et respectueux du vivant.

    Sinon, comment voir advenir la paix dans son entourage si l’on est soi-même en guerre perpétuelle ? Comment trouver les forces de participer à la transition vers ce nouveau mode de vie global si l’on est épuisé et décentré ? Comment trouver la créativité de « ré-enchanter » le monde si l’on vit dans la morosité et le désespoir ?

    « La Paix doit commencer au-dedans de nous-mêmes ; chacun doit la faire grandir en lui pour qu’elle s’étende sur le monde » Dalaï Lama

     Tout comme de nombreux autres sages de tous temps, Thomas d’Ansembourg1, , nous invite à développer une « intériorité citoyenne », à approfondir notre vie intérieure afin que cela rayonne et se propage petit à petit sur notre entourage, notre village, notre quartier, jusqu’à ce qu’une masse critique finisse par « contaminer » l’ensemble de la société. Ce parcours de vie intérieur se veut être un des outils répondant à ce mouvement global de changement personnel et sociétal.

     Quand on trouve la paix en soi, derrière il y a la joie profonde, et cette joie profonde n’est autre que l’Amour dont nous parlent tous les textes sacrés. C’est par la force de l’Amour que nous pourrons nous guérir et guérir le monde, sublimer nos violences personnelles et collectives, ouvrir de nouveaux chemins de paix, de partage, de fraternité, de justice, de partage, de liberté. Alors,… qu’est-ce qu’on attend ?

1 « Le développement personnel et spirituel profond est la clé du développement social durable : devant les enjeux d’aujourd’hui, l’intériorité est citoyenne. » www.thomasdansembourg.com/

J’ai la grande joie d’annoncer que cette  semaine “Paix et Amour dans mon quotidien” se vivra sous le parrainage de Thomas d’Ansembourg. Vous trouverez en bas de page un petit mot qu’il écrit à destination des participant(e)s de la semaine.

En pratique

    Quelques jours avant le démarrage de la semaine « paix et amour dans mon quotidien », les participant(e)s recevront un mail avec deux textes et des suggestions de consignes pour ancrer et approfondir la paix et l’amour en soi, se laisser inspirer, chercher à vivre ces dimensions de plus en plus dans chaque instant du quotidien.

    Chacun est également invité à trouver au moins un temps dans la semaine, ne serait-ce qu’une heure ou deux, pour marcher dans la nature, vivre un temps de silence, se consacrer pleinement à sa quête et aux thèmes de la semaine, prendre du recul,…

En lien avec d’autres

    Bien sûr, chacun de nous peut expérimenter tout cela n’importe quand. Décider de participer à cette semaine, c’est le vivre en union de cœur avec d’autres, y trouver de la force, du courage, et de la joie dans la communion à faire circuler la Paix et l’Amour ensemble.

Cela se vivra de différentes façons :

  • Chaque soir de la semaine nous nous relierons par le cœur à travers un temps de méditation de 21h à 21h30 pendant lequel nous créerons ensemble un espace de paix et d’amour pour chacun de nous, nos proches et en particulier ceux qui en ont grandement besoin, et le monde.

  • Il vous sera proposé d’être mis(e) en relation avec un(e) autre participant(e) avec qui vous formerez un binôme : la proposition est que vous définissiez avec l’autre personne d’un ou plusieurs temps de partage sur votre expérience au cours de la semaine, comment vous la vivez, ce que vous ressentez,… Dans la mesure du possible, votre binôme sera un(e) participant(e) proche de vous géographiquement, de façon à ce que vous puissiez vous rencontrer si vous le souhaitez. Si vous vous inscrivez en même temps qu’une personne de votre connaissance vous pourriez former un binôme avec celle-ci si vous le préférez. Et si vous ne souhaitez pas former de binôme ce sera bien sur également possible.

  • Je proposerai une rencontre à St-Antoine l’Abbaye (Isère) le samedi 7 avril afin de partager sur nos expériences de la semaine et méditer ensemble, pour celles/ceux qui ne seraient pas trop loin. Pour les autres, celles/ceux qui le souhaitent pourraient organiser une telle rencontre pour les participant(e)s proches d’eux/elles, sachant que je proposerai des consignes de bases qui pourront être reprises telles quelles ou adaptées par vous.

  • Lors de l’inscription, vous serez invité à mettre sur l’espace « inscrits » du site une petite photo et une courte présentation de vous. Ce « trombinoscope » nous permettra d’avoir une vue concrète de qui participe, de sentir l’énergie qui nous anime et de nous encourager dans ce lien de cœur.

  • Enfin, à la fin de la semaine vous serez invité à écrire quelques lignes de partage de votre expérience, et chacun(e) recevra le document comprenant l’ensemble de ces partages, comme un bouquet de bénédictions qui nous encouragera à poursuivre et approfondir notre vie intérieure.

    Les jours précédents la semaine « paix et amour dans mon quotidien », du 26 mars au 1er avril, seront consacrés à la mise en place des binômes, à l’organisation de ces rencontres et à ce que chaque participant(e) reprenne les consignes et fasse des choix en conscience pour vivre au mieux la semaine de bénédiction. L’inscription devra donc dans la mesure du possible se faire avant le 26 mars.

Participation

A l’issue de la semaine, je vous propose une participation consciente en fonction de vos moyens et… de votre inspiration (je vous indiquerai à la fin du parcours un exercice visant une « participation inspirée).

Pour ce parcours-ci, je propose que vos contributions soient attribuées à l’association Binettes et Compagnie (voir www.binettesetcompagnie.fr ), dans laquelle je m’implique très activement depuis 3 ans et 1/2. L’association est dans une phase clé et cherche des sources de financement pour mettre en œuvre ses différents projets. Cela vous permettrait notamment de bénéficier de déductions fiscales pour vos dons. 

Prenez date

La semaine “Paix et Amour dans mon quotidien” se déroulera du 1 au 8 avril 2018.

Vous pouvez dès aujourd’hui vous inscrire.

Le message de Thomas d’Ansembourg à destination des participants de la semaine:

« J’apprécie beaucoup, depuis des années,  l’engagement de Jean Baptiste au service d’un vivre ensemble plus joyeux, fécond et solidaire et suis donc très heureux de parrainer le parcours intérieur qu’il propose. Je suis de plus en plus conscient et confiant que le développement de notre intériorité est sans aucun doute le seul moyen de nous connaitre et de nous pacifier en profondeur, de nous aimer durablement les uns et les autres, de nous laisser inspirer par la force, la fidélité et la beauté du Souffle dont nous parlent toutes les traditions quelques soient leurs mots, et de nous mettre joyeusement au service de la vie en et autour de nous . Je vous souhaite de belles et savoureuses rencontres avec vous même, les autres et la Vie ! » TdA.